LES FORCES DU BUDŌKA

Le crépuscule laisse déjà entrevoir les premiers instants d’obscurité. Après une journée de dur labeur, à l’heure où le tumulte des commerçants cède le pas au barouf des troquets,  un homme que les décennies  ne semblent pas avoir épargné s’engouffre dans une ruelle. D’apparence fragile, il semble être la proie idéale de notre jeune brigand recueilli, par un baron de

Lire la suite

YASHIMA MAGAZINE: SEISHIN TANREN 精神精神 – FORGER L’ESPRIT

Bien que le sabre et l’esprit furent très tôt étroitement liés dans la culture japonaise, nous devons la popularisation de cette pensée à Takuan Sōhō. Animé sa vie durant par un profond désir de répandre et appliquer avec conviction l’esprit du Zen dans tous les aspects de la vie, ses écrits donnèrent un nouveau souffle à cette conception, tant sur

Lire la suite

Archives: Mochizuki Minoru 望月稔 1952

Il y a quelques jours, Edgar Kruyning, ancien élève de Mochizuki Minoru , a publié une vidéo d’archives de Mochizuki sensei. On y retrouve notamment une interprétation de plusieurs katas de Iaijūtsu et de Kenjūtsu de l’école Katori Shintō ryū 天真正伝香取神道流 ainsi qu’un travail d’Aikibudō. Vidéo à visée pédagogique ? Il est évidemment toujours difficile de se faire un avis concret

Lire la suite

Forger et polir: Germain Chamot & Alexandre Grzegorczyk, les 25 / 26 janvier 2020 à Limoges

Les 25 et 26 janvier prochain, j’aurais le plaisir de recevoir Germain Chamot à Panazol (10min de Limoges) pour co-animer ce premier stage de la saison 2020. Trouver une voie… Comme pour la plupart des adeptes, il arrive un moment où la question du choix de l’orientation que l’on souhaite donner  à sa pratique se pose. Fort de nos expériences,

Lire la suite

Au cœur des principes de l’école Aïkido Kishinkaï avec Isseï Tamaki, à Limoges les 14 et 15 décembre

La pratique du Shinbukan est une de tes principales influences après l’enseignement de Tamura Senseï. Qu’est ce qui t’a séduit dans ce travail ? J’ai rencontré Kuroda senseï lorsque je suis retourné au Japon durant l’été 2004. Et plus encore qu’avec maître Tamura, je ne comprenais pas ce qui se passait ! Le niveau d’exigence était beaucoup plus élevé, beaucoup plus

Lire la suite

Le panache du senseï: inspirer pour engendrer des progrès

Dans la majeure partie du temps que nous passons au dojo, enseigner revient à donner notre temps aux élèves. Si le contact avec nos élèves est toutefois une source de remise en question, celui-ci étant un incroyable miroir de l’ensemble de nos défauts et qualités, il est toutefois un fait que l’on ne peut ignorer : le temps d’enseignement n’est

Lire la suite
« Entrées précédentes Derniers articles »