Yashima Magazine: Heijōshin 平常心, la maitrise de soi

Calme intérieur, maîtrise de nos émotions, patience… autant de qualités qui reflètent notre niveau d’expertise. Ce n’est pas un hasard si ces qualités sont recherchées dans tous les domaines, car elles sont garantes de nos capacités de réflexion, analyse, anticipation, et permettent d’apporter une réponse juste et adaptée en toutes circonstances.

Suganuma Morito – Photo d’Anthony Wood pour Yashima n°18

Shoken était un valeureux guerrier. Fin sabreur, il était respecté et redouté. Mais son caractère pressé et impétueux lui valait d’être décrié par ses aînés car, aussi flamboyante que soit sa technique, personne ne souhaitait avoir à ses côtés un homme n’obéissant qu’à ses pulsions…

Un jour d’hiver alors que les premiers flocons se posaient délicatement sur le sol d’hiver, un rat élit domicile chez le jeune guerrier. Ses réserves de nourriture ravagées, le furieux Shoken tenta de le pourfendre. En vain. Il déposa alors nombre de pièges dans chaque recoin de la maison. Sans plus de succès. L’animal déjouait tous les pronostics avec malice.

Shoken adopta alors un jeune chat, vif comme l’éclair. Mais le rat se méfiait de l’animal fougueux et ne s’aventurait dans les réserves que lors de ses absences. Le jeune samourai ramena alors chez lui un félin expérimenté, dans la fleur de l’âgequ’il avait vu rester à l’affût des heures pour piéger des rongeurs. Mais les jours passaient sans succès. Le rat, prudent, se jouait toujours de ses adversaires.

Shoken avait pour habitude de rendre visite à un moine, et il lui conta ses péripéties. Celui-ci lui proposa d’emprunter leur vieux chat. Le jeune guerrier dubitatif observa l’animal décatit, mais accepta par politesse. Les jours passaient et le rat continuait son pillage.Le chat passait son temps à dormir, ne se déplaçant qu’à contrecœur pour se nourrir. Shoken évoqué au moine son désir de lui restituer l’animal. Mais celui-ci lui demanda de la garder encore un peu.

Devant l’attitude apathique du chat, le rat se prit à prendre confiance. Au point de sortir au vu de tous pour se servir jusque dans les plats du guerrier et de son compagnon. Jusqu’à ce qu’un jour il asse à portée du vieux matou qui le saisit d’un geste vif comme l’éclair.

Shoken comprit alors ce qui lui faisait défaut : patience, calme et maitrise de soi. Après avoir intégré cette leçon, il devint un maître d’armes recherché et respecté.

FACE À L’ADVERSITÉ

Du jeune chat à la vitalité désordonnée de la jeunesse au vieux matou sage, en passant par le chat dans la fleur de l’âge obnubilé par lavirtuosité technique, l’allégorie montre l’importance de heijōshin. Si les capacités athlétiques et la technique sont importantes, il semble que c’est l’esprit apaisé qui leur permet de donner leur pleine mesure.

Comme la bienveillance ou la compassion, ce n’est que dans l’adversité que l’on peut vraiment prendre la mesure de la maîtrise de soi. C’est pourquoi les arts martiaux sont si utiles dans notre développement personnel. Basés sur des situations de conflit, leur pratique nous permet de développer le calme sous une pressions que l’on augmente graduellement.

SAGESSE ET MAITRISE DE SOI

La littérature martiale regorge d’écrits sur l’importance de la maitrise de soi, heijōshin平常心. Composé des kanji 平, calme, 常 normal – habituel, et 心, cœur – sentiment, heijōshin est l’un des concepts sur lequel nous retrouvons le plus de références. Il est l’une des clés, sans doute la plus importante, de l’efficacité de nos actes.

Qu’implique concrètement la notion d’heijōshin ? Comment se manifeste-t-elle selon les écoles ? Quels sont les étapes de progression et les points-clés permettant de tendre vers une maîtrise complète de soi ? Dans ce numéro de Yashima, quatre experts nous proposent leurs réflexions autour de cette qualité fondamentale de la pratique martiale.

Suganuma Morito – Photo d’Anthony Wood pour Yashima n°18

Abonnez-vous au premier magazine sur la Culture et les Arts martiaux japonais!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s