EXPERTISE ET TRANSMISSION – TANGUY LE VOURC’H A PANZOL LES 10 & 11 DECEMBRE 2022

J’aurai le plaisir d’accueillir Tanguy Le Vourc’h les 10 et 11 décembre pour deux journées de stage à Panazol.

Co-fondateur de l’école Aïkido Kishinkaï, Tanguy Le Vourc’h est de ces experts qui ne laissent pas indifférents. Adepte discret à la technique épurée, Tanguy m’a toujours fasciné par l’efficacité de sa pratique mais également sa fine conscience corporelle. Je suis honoré qu’il est accepté de partager ses connaissances le temps d’un weekend avec les élèves du Kishinkai Aikido Panazol.

Photo de Laurent Sikirdji


Engagement et sincérité

Développer un niveau d’expertise nécessite du travail et un engagement de tous les instants. Cela requiert à la fois de la discipline mais également de la sincérité avec soi-même. Deux qualités essentielles qui demandent, non sans efforts, une certaine forme de sacrifices quotidiens. Tanguy fait partie des pratiquants ne comptant pas leurs heures d’entrainements et dont la sincérité de la pratique personnelle se perçoit dans le moindre de ces gestes. Il est à mon sens un exemple de détermination dont l’humilité force l’inspiration.

Photo de Laurent Sikirdji

Au-delà de l’expertise

Bien sûr, avec de la discipline tout le monde peut espérer atteindre son niveau d’excellence, mais rares sont ceux qui au-delà de leur statut sont capables de transmettre avec précision. Nous pouvons être un excellent pratiquant et un piètre enseignant tout comme un enseignant de niveau honorable mais dont l’enseignement relève de l’expertise. Tanguy possède ces deux qualités et les mots qu’il avait partagés lors de notre entretien sont à mon sens l’exemple d’un enseignant soucieux de transmettre et d’évoluer :

« Peux-tu nous dire un mot sur ta pédagogie et ta façon d’enseigner ?

Beaucoup d’enseignants ont privilégié un temps la méthode analytique. Je pense que c’est une erreur. La pédagogie écologique et la pédagogie située me paraissent bien plus appropriées à la pratique des arts martiaux.
Le traitement de l’information de la méthode analytique est trop lent. Notre art est basé sur la sensation, l’adaptation instantanée, pas sur la reproduction de gestes figés dans une situation stable.

Je m’applique à donner du sens aux mouvements et à l’interaction entre Tori et Uke. Je mets en place des situations de contraintes variées pour que le corps intègre plus rapidement les principes de l’Aikido.

En tant qu’enseignant, je fais tout pour ne pas me laisser enfermer dans mon statut. La prise de risque, l’expérimentation, l’absence de complaisance des élèves, m’aident à évoluer et à casser le mythe du professeur intouchable. »

Mettre des mots et s’adapter

Toute forme de pédagogie est louable à partir du moment où elle est réfléchie, s’accorde à nos objectifs de formation et s’adapte au public ciblé. Si la pratique peut parfois nous sembler complexe, j’ai toujours été impressionné par la capacité de Tanguy à trouver les mots justes pour transmettre efficacement. Sa fine compréhension du fonctionnement du corps lui permet de proposer des exercices adapter à chacun pour nous permettre de progresser, débutant comme avancés.

Horaires

Samedi 10: 9h30 – 12h / 14h – 16h30
Dimanche: 9h – 11h30

Lieu

Dojo Municipal de Panazol
Gymnase Guillemot
Allée Joseph Guillemot, 87350 Panazol

Renseignements

laurentzizert@yahoo.fr

Tarifs

Weekend : 40€
Journée: 30€
Demi-journée: 25€

Stage ouvert à toutes et à tous, tous niveaux et toutes disciplines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s