Aïkido: Renouer avec son corps – se dépasser – développer sa conscience intérieure et extérieure

Aussi loin que mes souvenirs remontent j’ai toujours eu une activité physique conséquente. Dès mes quatre ans, j’ai débuté les cours de natations avant de rapidement être intéressé par le Judo. Difficilement canalisable, bien plus à l’aise sur un terrain ou dans un gymnase que sur une chaise, j’ai eu la chance de pouvoir m’essayer à une multitude d’activités. Pourtant, je n’imaginais pas un jour pratiquer l’Aikido, encore moins enseigner.

Avec le recul, je mesure à quel point cela m’a apporté à plusieurs niveaux. À l’instar de nombreuses activités, l’Aïkido offre nombre de bénéfices dont les répercussions peuvent être multiples au quotidien.

L’école Aïkido Kishinkai

L’Aïkido Kishinkaï puise son travail et ses réflexions des traditions martiales japonaises, dont l’un de ces objectifs est de permettre une compréhension et une application en action d’un héritage culturel dans un cadre contemporain. Elle offre l’opportunité de plonger au cœur d’une culture tout en offrant de nombreux domaines d’applicabilité dans notre quotidien.

Renouer avec son corps, développer sa conscience intérieure

À travers l’étude technique, avec et sans armes, elle propose un ensemble d’exercices variés permettant de solliciter le corps dans son ensemble et de le développer de façon harmonieuse.

Basé sur une compréhension fine et refonte complète de l’utilisation du corps au travers d’exercices adaptés et contextualisés, sa pratique propose, au-delà d’un apprentissage moteur et technique, de découvrir son corps en profondeur, de prendre conscience de nos besoins et déséquilibres posturaux pour retrouver une posture juste et équilibrée au quotidien.

Sa pratique souple et dynamique permet également de développer tonicité, souplesse et de dénouer les tensions musculaires pour retrouver un maximum de mobilité.

Avec Léo Tamaki, photo de Johann Vayriot

Aiguiser sa présence, développer sa conscience extérieure

Le postulat de base étant que l’adversaire est toujours plus fort que soit, la pratique de l’école Aïkido Kishinkai s’oriente autour de l’idée de s’harmoniser, être dans la continuité, le prolongement, du mouvement adverse plutôt que dans l’opposition. Son étude nécessite donc de développer une capacité d’écoute, de perception et de lecture pour se fondre dans le mouvement adverse et prendre l’ascendant.

À travers un cadre précis, répondant à une situation de survie face à un ou plusieurs agresseurs potentiellement armées, elle permet d’aiguiser sa perception de l’environnement, sa conscience au monde et de développer sa qualité de présence.  

Photo de Johann Vayriot

Confiance en soi, engagement et détermination

Son exigence est de mettre au centre de la pratique la notion de martialité. Tout en proposant un cadre évolutif adapté au niveau des élèves permettant une confrontation progressive à un danger potentiel, elle est source de dépassement de soi et d’élargissement de sa zone de confort.

Apprendre à gérer ses émotions, dompter nos peurs, permettent à la fois de gagner en assurance mais également de faire preuve de discernement pour adopter la réponse juste, appropriées en évitant l’écueil des réactions disproportionnées pour mieux interagir aux quotidiens.
Proposant un travail à intensité variable, sa pratique permet en outre de se dépasser et de développer engagement et détermination. 

Photo de Laurent Sikirdji

Adaptabilité et appropriation

Bien évidemment, son étude se compose également de travail libre afin de permettre à l’élève de développer la capacité d’analyse et d’adaptation dans l’action, tant au niveau de la réponse apportée à l’attaque qu’à l’individualité du corps de la personne. En outre, elle offre un cadre d’expression ludique dont l’objectif est de permettre à l’élève de s’approprier les principes de l’école tout en les adaptant à soi, sa personnalité, son corps mais également de s’adapter à l’autre et les nécessités de la situation.

École jeune et dynamique dont le catalogue technique et les réflexions sont en constante évolution pour répondre à des besoins contemporains, elle se situe aux confluences des traditions japonaises et de la modernité. Elle offre la possibilité d’aborder un cheminement personnel au travers d’une pratique corporelle développant sa conscience intérieure et extérieure.

*Ces éléments ne sont bien sûr pas inhérents à notre école et se retrouvent dans de nombreux budō, dont les bénéfices varieront en fonction de l’enseignement et de l’engagement personnel.  

Pour trouver les enseignants proches de chez vous, rendez-vous sur :

https://kishinkai.international/les-dojos/



Reprise des cours à Panazol

Mercredi                                                             Samedi
18h30 – 20h30                                                     9h00 – 11h

Lieu:
Dojo Municipal de Panazol
Gymnase Guillemot
Allée Joseph Guillemot, 87350 Panazol

Renseignements
06.79.53.81.77
https://kishinkai-aikido-limoges.com/
Par mail via l’onglet Contact

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s