YASHIMA MAGAZINE: SEISHIN TANREN 精神精神 – FORGER L’ESPRIT

Bien que le sabre et l’esprit furent très tôt étroitement liés dans la culture japonaise, nous devons la popularisation de cette pensée à Takuan Sōhō. Animé sa vie durant par un profond désir de répandre et appliquer avec conviction l’esprit du Zen dans tous les aspects de la vie, ses écrits donnèrent un nouveau souffle à cette conception, tant sur le plan pratique, technique que philosophique. Il eut notamment une influence considérable sur la pensée de grands adeptes tel que Myamoto Musashi, ou encore Yagyū Munenori, mais aussi sur la philosophie des pratiques contemporaines, au point d’en faire l’un de leurs fers de lance.

Naturellement, en découle une intellection spécifique aux pratiques d’origines japonaises dont la philosophie nous invite à transcender la pratique du sabre pour en faire une voie d’introspection, de compréhension du monde et d’élévation de la condition humaine.

Dans la continuité du précédent numéro, le thème central du n°6 vous propose d’aborder ce concept à travers la notion de Seishin Tanren 精神精神, forger l’esprit.

Seishin Tanren 精神精神 – forger l’esprit

Au commencement, l’étude des budō concourt bien sûr à la forge de notre corps.  Par la pratique, ils nous permettent d’acquérir les divers éléments inhérents sa mise en mouvement, sa réalisation technique et stratégique. Toutefois, ils nous invitent progressivement, au-delà de toute pratique physique, à cultiver notre esprit à travers :

– d’une part, une pratique corporelle qui est la première condition de réflexion et d’évolution ;

– d’autre part, la richesse culturelle des principes que nos écoles nous proposent d’étudier.

En définitive, la pratique des budō nous permet un meilleur ressenti, un meilleur contrôle et une meilleure compréhension de notre corps dans toutes ces dimensions. À travers la discipline et l’engagement que leur étude implique, ils nous guident vers une rencontre avec nous-mêmes, nos peurs, nos doutes, nos faiblesses, nos forces, pour en ressortir plus grand. Source de questionnement, d’introspection et donc de progrès, ils concourent inévitablement à notre éducation corporelle et spirituelle.

Toutefois, le rôle des budō n’est pas tant de remplir le corps et l’esprit du pratiquant d’un savoir immuable à réciter à la lettre mais bien de lui donner les clés nécessaires au progrès personnel qu’il appartiendra à chacun d’exploiter à bon escient.

« Car l’esprit n’est pas comme un vase qu’il ne faille que remplir. À la façon du bois, il a plutôt besoin d’un aliment qui l’échauffe, qui fait naître en lui une impulsion inventive et l’entraîne avidement en direction de la vérité » Plutarque

De Shintai Tanren 身体鍛錬 à Seishin Tanren 精神精神

Bien évident, les concepts de Shintai Tanren et de Seishin Tanren auraient pu être abordés au sein du même numéro. Pour autant, lorsque qu’avec Xavier nous avons évoqué l’idée d’aborder la forge dans le thème central, il nous a paru bien plus intéressant d’approcher ces deux thématiques séparément  afin que chacune d’entre-elle puisse être abordée en profondeur et avoir la place suffisante que leur traitement requière. Nous remercions particulièrement chaque contributeur pour s’être prêté à cet exercice pour le moins exigeant.

Retrouver dans ce numéro :

  • Seishin Tanren – Calligraphie de Pascal Krieger
  • Forger l’esprit ou transformer le comportement ? – Patrick Roux
  • Esprit-Corps : Relations conflictuelles – Cyril Guenet
  • Face à soi-même – Laurent Pirard
  • Seishin Tanren 精神鍛錬 – André Cognard
  • Forgez, vous deviendrez le sabre – Deuxième partie : L’esprit – Matthieu Debas

Retrouvez également l’excellent article La fabrication du sabre japonais comme métaphore  par Sergio Boffa qui vient compléter les thèmes centraux des deux derniers numéros.

Nous sommes heureux de vous proposer une nouvelle fois ce numéro dans sa version exclusive, uniquement disponible sur abonnement, composé de 12 pages supplémentaires avec de nombreuses photos exclusives au format A4 imprimées sur un papier haut de gamme, ainsi qu’une couverture exclusive qui ravira la bibliothèque de chaque collectionneur.

L’ensemble de l’équipe de Yashima vous souhaite belle et heureuse année 2020!

Abonnez-vous au premier magazine sur la Culture et les Arts martiaux japonais!

 

6 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s