Archives: Mochizuki Minoru 望月稔 1952

Il y a quelques jours, Edgar Kruyning, ancien élève de Mochizuki Minoru , a publié une vidéo d’archives de Mochizuki sensei. On y retrouve notamment une interprétation de plusieurs katas de Iaijūtsu et de Kenjūtsu de l’école Katori Shintō ryū 天真正伝香取神道流 ainsi qu’un travail d’Aikibudō.

Vidéo à visée pédagogique ?

Il est évidemment toujours difficile de se faire un avis concret sur le contenu d’une vidéo car la présentation réalisée dépend avant tout du contexte de démonstration. S’agit-il d’une vidéo issue d’un cours ? D’une demande par les élèves pour un enregistrement à visée pédagogique ? D’une démonstration informelle ? Formelle ? Devant un publique d’initiés, de néophytes, de non-pratiquants ? L’ensemble de ces éléments orientera le choix de l’enseignant dans la présentation d’un travail saccadé, fluide, rapide, lent, court, ample, etc.
Concernant mon avis sur cette vidéo, et il ne s’agit que de mon avis, il semblerait qu’au vu des éléments présents dans cette vidéo et la façon dont ils sont présentés, celle-ci ait été filmée dans un but pédagogique.

La vidéo date de 1952, soit l’année suivant la démonstration de haut vol qu’il réalisa lors des championnats Européens de Judo en 1951. En vous, souhaitant un bon visionnage !

Pour aller plus loin: 

RI, L’ÉTAPE DE LA LIBÉRATION: DÉMONSTRATION ET IMPROVISATION DE HAUT VOL PAR MOCHIZUKI MINORU
Minoru Mochizuki 望月稔 et Murai Kyoichi 村井恭 – Archives, par Lionel Froidure
Minoru Mochizuki 望月 稔 – 1955, par Lionel Froidure
SUTEMI – Minoru Mochizuki archives 8mm 望月稔, par Lionel Froidure

2 Commentaires

  • Jean Luc DUREISSEIX

    Konbanwa Alex,
    Il s’agit bien des interprétations des kata de Iai du Katori Shinto Ryu par Mochizuki Minoru Sensei et qui nous ont été enseignés par son fils Hiroo Sensei. Il avait modifié ces kata en fonction de sa conception du combat et de la recherche d’une certaine réalité dans sa pratique. Ce qu’il montre ensuite est sa forme d’Aikido, le terme d’ Aikibudo n’était pas du tout utilisé. Cette forme d’Aikido était aussi connu sous les nom de Yoseikan Aikido, Aikido Mochizuki, Aiki Ju Jutsu voire Aiki Tai Jutsu. La dénomination Aikibudo désigne la pratique de Floquet Sensei qui est dérivée de celle Mochizuki Minoru avec d’autres apports. Il y a des différences au niveau technique. La forme d’Aikido que nous a enseigné son fils Hiroo Sensei était aussi différente car il y avait l’influence de l’enseignement d’après-guerre de O-sensei. Ce sont des évolutions naturelles de l’enseignement de Mochizuki Minoru Sensei qui n’a jamais été figé une fois pour toute.
    Mata ne.
    Jean Luc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s