5ème Budo Taïkaï les 8 et 9 juin 2019: Nicolas Lorber / Simon Pujol / Alexandre Grzegorczyk

Les 8 et 9 juin j’aurai le plaisir de retrouver Nicolas Lorber et Simon Pujol pour le 5ème Budo Taïkaï. Moment fort de l’année, c’est avec une grande impatience que j’attends ces deux jours qui rythment nos plannings depuis maintenant 5 ans.

5ème édition et pas une ride!

Lorsque Nicolas nous a proposé pour la première fois de participer à cet événement, nous avons naturellement accepté sa proposition. A cette période nous ne savions pas quel serait le devenir de ce stage. Seul l’envie de partager ensemble ce moment tout en proposant un moment d’échange éclectique et studieux nous importait. Si les stages multi-disciplines sont aujourd’hui nombreux, peu d’entre eux perdurent dans la durer. Les raisons restent multiples, pour autant nous ne partions pas avec beaucoup d’avantages dans notre besace:

Nous étions jeunes: l’âge est bien souvent un argument d’autorité qui fait foi et donne le sentiment d’une expertise, tout aussi futile que n’importe quelle idée préconçue sans réel fondement.

Nous avions envie de casser les frontières existant entre les disciplines (bien sûr nous ne sommes pas les seuls et encore moins les précurseurs dans ce domaine): là où la compétition entre enseignants, élèves et méthodes animent de plus en plus les débats de comptoir.

Nous avions ce désir de proposer un moment de partage commun: là où il est bien souvent plus simple de rester dans sa zone de confort et de compétence, de se cantonner à notre dojo, tout en scrutant les vidéos inondant la toile pour démonter en quelques cliques et commentaires un enseignant, une école, que nous n’avons pas pris la peine de découvrir à la sueur de notre présence. Les stages inter-disciplinaires souffrent énormément de cette tendance et rencontrent généralement bien moins de succès que les stages d’écoles.

Animé par la fougue de la jeunesse et cette passion commune, nous avons toutefois sauté le pas. 5 ans plus tard, guidés par les mêmes envies qu’au premier jour nous avons vu le nombre de participants grandir, la plupart revenant chaque année. Le groupe s’étoffant d’année en année, mêlant nouveaux venus et habitués, nous nous réjouissons d’avance de voir tout ce beau monde se réunir le temps d’un weekend. Car, si ce stage fut dans un premier temps la réunion de trois amis désireux de proposer un moment d’exception, la qualité de ce stage tient aujourd’hui de la qualité des stagiaires présents à chaque session.

La fruit d’un travail commun et régulier

Il nous serait aisé de nous réunir seulement une fois par an en donnant le meilleur de nous-même mais nous avons fait le choix d’inscrire ce stage en fin de saison comme la résultante d’une étude et de rencontres communes sur l’ensemble de la saison. Pas une année ne se passe sans que nous rencontrions régulièrement en tant qu’élève et enseignant, à minima une fois par mois et à maxima une fois tous les deux mois. Encore ce weekend, nous étions réunis à Limoges pour suivre l’enseignement de Léo Tamaki, le weekend précédent à Libourne et dans pas moins de trois semaines à Grenoble.

Ces rencontres régulières sont des moments importants qui rythment nos saisons depuis maintenant 7 ans et je crois que la réussite de chaque édition n’est pas seulement le fruit du hasard mais le résultat de ces instants privilégiés sur les tatamis.

Avec Nico lors du stage de Mochizuki senseï, octobre 2018

Stage commun avec Simon Pujol, dojo de Pierre Bouvet, Lacaune 2019

Budo Taïkai: du sérieux, de la sueur mais aussi des moments Funs 😀

Au delà des frontières

La formule du stage multi-discipline est loin d’être évident à mettre en place car il convient de permettre à chacun de découvrir d’autres écoles mais également de repartir avec de réels apprentissages et réflexions pour sa pratique quotidienne. Comment permettre à chaque stagiaire de plonger au cœur des principes de chaque école? Comment permettre à chacun de repartir avec de réels éléments d’étude et de progrès? Comment proposer un contenu qui dépasse le cadre de la découverte ? Comment éviter de survoler trois enseignements et permettre à chaque élève de plonger au cœur de ce que nous leur proposons? C’est la réflexion que nous avons abordée ces 5 dernières années.

C’est à travers une direction commune de recherche et l’approfondissement de principes transversaux à nos pratiques respectives que nous avons fait le choix d’aborder ce stage permettant à tous de passer d’un enseignement à l’autre sans pour autant avoir ce sentiment de faire un Reset continuel. Après 4 éditions où nous avons pu mesurer les progrès de chaque participant c’est une nouvelle fois sous cet angle de travail que nous retrouverons les 8 et 9 juin prochains.

Horaires
Samedi 8 juin 2019
10h00-12h30 et 15h00-17h30

Dimanche 9 juin 2019
10h00-12h30

Lieu
Dojo du Karaté Evolution
58 rue Jean Jaures 33500 Libourne

Participation
Stage complet = 40€
Demi-journée = 20€

Renseignements
nicolas.lorber@gmail.com

Stage ouvert à tous pratiquants, tous niveaux, toutes disciplines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s