Yashima, plongez au cœur des traditions japonaises: rubrique thème central et personnage historique

De Marco Polo, évoquant le lointain Cipango*, à nos jours, le Japon a toujours fasciné l’occident. Cette terre autrefois décrite comme un haut lieu de richesses n’a eu de cesse de nourrir notre imaginaire et l’intrigue de ses pays voisins. Encore aujourd’hui, bien que nombres d’éléments culturels de l’archipel aient été adoptés, de nombreux mystères persistent, restant l’apanage de quelques spécialistes.

Bien sûr, quelques magazines abordent la culture japonaise et ses arts martiaux. Cependant, s’ils offrent un travail de qualité cela se fait généralement par le spectre d’une thématique spécifique, plus rarement en abordant la culture japonaise dans sa globalité. S’il est évident que la tâche de recouvrir l’ensemble des aspects culturels d’un pays, au sein d’un même ouvrage, semble ardue, c’est le défi que s’est lancé l’équipe de passionnés s’étant réunie autour du projet Yashima.

* « Cipango est une île qui est dans la haute mer, au levant, éloignée de la terre ferme de mille cinq cents milles. C’est une île très grandissime. Les habitants sont blancs et de belle manière. Ils sont idolâtres et se gouvernent eux mêmes. Et vous dit qu’ils ont tant d’or que c’est sans fin, car ils le trouvent dans leur îles. Peu de marchands s’y rendent, parce que c’est trop loin de la terre ferme, et c’est pour cette raison que l’or y abonde outre mesure. » Marco Polo dans « Devisement du monde »


Pourquoi Yashima?

J’ai toujours préféré les ouvrages culturels et historiques aux ouvrages techniques. Comme tout passionné d’arts martiaux, j’ai longtemps acheté tous les médias  possibles que je trouvais sur le sujet. Toutefois, rares sont ceux ayant rassasié ma curiosité. Parmi ceux ayant suscité un engouement tel que je continue de les relire encore et encore, on retrouve par exemple ceux de Tokitsu Kenji ou encore ceux d’Ellis Amdur. Ces écrits marquent leur particularité en abordant leur sujet dans une globalité, incorporant des éléments historiques, sémantiques, sociologiques, ethnologiques ou encore anthropologiques, pour en établir le contour et permettre au lecteur d’en comprendre la genèse. Ils sont à mes yeux la marque d’un ouvrage de qualité.

C’est ce que souhaite vous offrir le projet Yashima. À travers un trimestriel, ce magazine a à cœur de vous proposer une rendez-vous privilégié avec la culture japonaise et ses traditions. C’est donc tout naturellement que j’ai répondu positivement lorsque l’on m’a proposé de participer à l’aventure Yashima, car je reste intimement persuadé qu’il est nécessaire de s’imprégner d’une culture dans son ensemble pour saisir l’essence du domaine que nous étudions.

Réunissant pas moins d’une quinzaine de passionnés, notre motivation fut guidée par notre envie de partager et apporter, à tout féru du Japon, un support complet sur le sujet, correspondant à l’image commune que nous avions d’un média riche et passionnant.

Pour ce projet, je serais responsable de deux grandes rubriques:

 – Thème central:

 Le monde des arts martiaux présente d’innombrables problèmes identiques auxquels chaque école tente d’apporter une réponse. Toutefois, au-delà des problématiques communes, il est important de prendre en considération l’existence d’éléments empreints à chaque civilisation, intimement liés à leur histoire et leur philosophie, formant un tout indissociable. De part leurs spécificités linguistiques et culturelles, les pratiques martiales japonaises utilisent notamment des notions transversales qui leur sont propres, tel que Hyoshi, Kime, Zanshin, Mushin, Yomi. Par ailleurs, ces principes sont parmi les piliers sur lesquels les écoles japonaises se sont en partie développées.

 Cependant, le sens de chacune de ces notions relève à la fois d’une expérience collective, propre à la culture de chaque discipline, et individuelle, qui se vit dans l’action,  recouvrant dès lors divers angles d’approche et possibilités d’expressions. Il n’est donc pas anodin que pour une même thématique nous retrouvions de nombreuses similitudes mais aussi des différences dans les réponses apportées par chaque école.

C’est cette richesse qu’il nous a semblé important et passionnant de partager avec vous.

Chaque numéro sera donc accompagné d’une thématique, traités par plusieurs experts issus du Karate, de l’Aikido, du Kendo, du Judo, de Koryu etc.. à travers le double prisme de leurs expériences martiales et leurs connaissances culturelles du Japon.

Dans le premier numéro de Yashima c’est le rythme, hyoshi, qui est traité par :

-Ghaïs Guelaïa pour le Kendo

-Lionel Froidure pour le Karaté

-Mathieu Debas pour le Jujutsu

-André Cognard pour l’Aïkido

-Patrick Roux pour le Judo

Personnage historique

Les personnages historiques forment une partie importante du patrimoine culturel d’un pays. Moines, Politiciens, Artistes, ils eurent un rôle considérable dans la construction idéologique et sociale du Japon. Qui sont ces acteurs majeurs qui semblent avoir pénétré toutes les strates de la société, à tel point que nous retrouvons des traces de leurs pensées dans de nombreux domaines encore aujourd’hui?

À travers cette rubrique, notre souhait est de vous permettre de découvrir ces hommes et ces femmes, dont les pensées et les actes façonnèrent le Japon pendant plusieurs siècles, continuant d’inspirer, voire guider, la conduite des japonais contemporains.

Le premier personnage historique que nous aborderons sera Takuan Sōhō, que vous retrouverez dans le deuxième numéro de Yashima.

Votre soutien pour l’avenir du magazine

Nous en sommes bien sûr au prémisse de l’aventure et souhaitons à long terme vous apporter toujours plus de contenu de qualité, non seulement à travers le magazine dans sa version papier mais aussi en finançant un site internet qui viendra compléter le tout par des goodies inédits. Grâce à votre soutien nous pourrons:

– financer un site dédié avec un contenu propre

– produire encore plus de contenu original avec des photos exclusives

– augmenter le nombre de pages de Yashima,

– réaliser des reportages vidéos pour chaque rubrique du magazine

– réaliser des vidéos techniques et pédagogique avec chaque expert participant au thème central, mais également ceux invités lors des grandes entretiens

– mettre en place sur le site une page de référencement de stages et clubs, pour vous permettre de ne rater aucun grands rendez-vous et événements proches de chez vous.

– et bien d’autres…

Pour cela, nous avons  lancé une campagne de Crowdfunding sur la plateforme Ulule. À travers cette campagne vous aurez la possibilité de vous abonner à un tarif préférentiel à l’une de nos deux versions de Yashima (classique ou exclusive), et de recevoir en signe de notre gratitude des objets uniques tels que :

-furoshiki, carrés de tissus japonais utilisés traditionnellement pour faire des sacs et emballages

-tenugui, rectangle de tissu japonais aux usages les plus variés, de la serviette au sous-casque de Kendo

-reportage En terre martiale sous la forme de DVD ou en support dématérialisé pour aller à la découverte des traditions martiales dans les pas d’un expert


Vous pouvez changer la donne et participer au développement de votre magazine

La création d’un contenu original dans un objet de qualité a malheureusement un coût. Si les premiers numéros de Yashima s’appuient sur le bénévolat et les fonds investis par ses fondateurs, nous avons besoin de vous pour pérenniser la création de sujets avec des images et des textes uniques.

Le monde des arts martiaux et des traditions culturelles n’attirent malheureusement ni sponsors ni médias traditionnels. Pour autant, vous pouvez changer la donne en soutenant ce projet et en devenant abonné-fondateur de ce magazine, fait par des passionnés pour des passionnés.

Grâce à vous, nous pourrons produire davantage de contenus de qualité le tout dans un produit haut de gamme accessible à toutes et à tous.

Pré-abonnez vous au premier magazine sur la Culture et les Arts martiaux de l’archipel nippon

Découvrez également:

 

Publicités

5 réflexions sur “Yashima, plongez au cœur des traditions japonaises: rubrique thème central et personnage historique

  1. Konnichiwa Alex,
    on peut que souhaiter la réussite de projet grandiose et une longue vie à Yashima. Je n’ai pas hésité à m’y abonner de suite en fonction de mes modestes moyens mais Yashima fait besoin actuellement, ne serait que pour montrer la vraie facette de ces arts martiaux que nous aimons tant et qui sont si souvent mal compris sans oublier la culture du pays qui les a créés!
    Mata ne.
    Jean Luc

    • Konbanwa Jean Luc,

      Merci beaucoup pour ton soutien au projet ainsi que ta participation. En espérant que tu auras autant de plaisir à parcourir le magazine que nous avons eu à le mettre en place :-).

      Amitiés,
      Alex

  2. Pingback: Yashima, le magazine qu’on attendait – NicoBudo

  3. Pingback: Yashima, au cœur du Japon éternel – un projet culturel porté par nos pratiques | Paresse martiale – 怠惰武道

  4. A reblogué ceci sur Nadameteet a ajouté:
    Une superbe réalisation, tant pour la qualité des textes, du choix des photos que pour l’excellente facture de la revue. A ne pas rater.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s