Choisir un club pour débuter l’année: conseils et priorités

Chaque début d’année des milliers de personnes rejoignent les tatamis pour continuer de faire vivre les nombreux dojos jalonnant notre globe. Pour la plupart d’entre nous le choix du ou des dojos dans lesquels nous allons aborder cette nouvelle saison est déjà fait. Toutefois que l’on débute ou que l’on soit un pratiquant de longue date de nombreux facteurs tel qu’un déménagement, la fermeture d’une structure, l’envie de changer de voie ou tout simplement découvrir ce qui se fait ailleurs,  sont susceptibles de nous amener à découvrir de nouveaux lieux de pratique.Club

Il n’est jamais évident d’allier un loisir avec nos contraintes professionnelles et personnelle. Après avoir réalisé un petit sondage cet été sur les critères de sélection d’un club il en résulte que l’une des premières démarches effectuées est de faire un tour d’horizon de l’ensemble des associations à proximité de notre domicile. Le deuxième critère de sélection est généralement le prix de la cotisation à l’année et en troisième vient l’ambiance du club ainsi que l’affinité avec l’enseignant.

M’inscrire à proximité de mon domicile ?

Aujourd’hui l’offre est telle qu’il devient de plus en plus facile de trouver un club d’arts martiaux à dix ou quinze minutes de chez soi. Pour autant dois-je me mettre la priorité sur la distance kilométrique?

Personnellement, la distance n’a jamais fait partie de mes critères de sélection. Je me rappelle encore mes années d’étudiant où n’ayant trouvé aucun club me satisfaisant à Limoges, je parcourais deux à trois fois par semaine deux heures de voiture aller-retour pour suivre l’enseignement de Jean Luc Dureisseix à Brive. A mon arrivée sur la région parisienne, alors que l’offre était beaucoup plus importante, j’ai fait le choix d’aller étudier avec Léo Tamaki situé à une heure trente de mon domicile. J’entends encore la voix de mes amis souligner une part de folie dans mon investissement et le temps passé dans les transports, parfois bien supérieur au temps d’entrainement. Alors pourquoi ces choix?

Photo de Johan Veyriot

Photo de Johan Veyriot

Tout simplement que la qualité de l’enseignement et du travaille proposé était ma seule préoccupation. Nos emplois du temps sont parfois surchargés et j’apprécie me rendre au dojo pour apprendre, étudier auprès de personnes dont la qualité fait écho à mon niveau d’exigence. En somme, en dehors du niveau technique, trouvé un enseignant soucieux de la progression de ces élèves, qui vous donne le goût d’apprendre, d’étudier et approfondir, m’a toujours semblé plus important.

N’hésitez donc pas à vous rendre dans plusieurs dojos dès le début de l’année pour rencontrer directement les enseignants et leurs élèves afin de vous faire votre propre avis. Ne vous limitez pas à un périmètre de recherche restreint et évitez de vous inscrire dans le premier club venu. Le choix d’un enseignant est à mes yeux une priorité pour garder motivation et désir d’apprendre tout au long de l’année.

Pratiquer mais à quel prix? 

Pour parler des tarifs, un sujet souvent sensible, vous trouverez certainement des fourchettes de prix assez larges au sein des clubs. Toutefois comme je le soulignais plus haut le prix d’une cotisation n’a jamais fait partie de mes critères. S’il paraît normal de se poser la question de la somme que nous souhaitons mettre dans un loisir il est bon de comprendre que généralement des prix « élevés » engagent plusieurs raisons:

-le lieu de pratique n’est pas forcément une structure municipale. Elle est donc généralement à charge de l’enseignant ayant fait le choix de monter son propre dojo pour offrir un cadre idéal d’étude aux élèves. Les dépenses d’une structure sont généralement élevées sur une année si l’on prend en compte le loyer, les factures, l’équipement de la salle, le matériel mis à disposition des élèves (armes, paos, gants etc…), ainsi que l’organisation de divers évènements tout au long de l’année. Dans le cas où structure n’appartient pas à l’association et il est également possible de louer les créneaux dans des dojos privés dans une fourchette de prix comprise entre 20 et 35€ de l’heure (si l’enseignant donne six heures de cours les dépenses mensuels de l’association sont comprises dans une fourchette de 480 à 840€, je vous laisse faire le calcul sur l’année…).  Au vue du nombres d’associations dans une ville, il est aujourd’hui difficile de disposer de créneaux municipaux et le choix d’une location ou de la création d’une structure s’impose parfois à l’enseignant.

-l’enseignant peut également exercer sa fonction en tant que professionnel ou semi-professionnel, ce qui peut parfois expliquer une différence de prix. Deux statuts lui permettant de gérer la structure et son pôle administratif, prendre le temps de se perfectionner pour continuer sa progression et faire évoluer le niveau de ses cours continuellement. Il également important de savoir qu’un enseignant responsable d’une structure consacre une partie de son quotidien au ménage afin que les élèves puissent bénéficier d’un lieu agréable et sain pour pratiquer (ce qui n’est pas toujours le cas d’une salle municipale…). Les fonctions de l’enseignant ne se limitent donc pas toujours au simple fait de venir donner ses cours mais implique parfois d’autres fonctions afin de faire vivre l’association. Toutefois le statut de professionnel ou semi-professionnel n’est pas forcément gage de qualité de travail et vous trouverez certainement des enseignants amateurs tout aussi investis dont la qualité de l’enseignement est parfois supérieure. Encore une fois le meilleur moyen de connaître le travail d’un enseignant est de se rendre sur place et assister à l’un de ses cours.

Le prix d’une cotisation n’est donc pas un tarif mis au hasard, est il est important de savoir, que l’enseignant soit professionnel ou non, bien souvent ses dépenses sur l’année sont à perte. Nous soulignerons que comparativement à des activités comme l’équitation, la danse, l’inscription dans un conservatoire de musique, le patinage artistique ou encore l’inscription dans une salle de fitness (dont la moyenne est comprise entre 40 et 80€ par mois), les activités de combat restent généralement bien en dessous au niveau tarifaire. Ce sont pour ces raisons que le prix n’a jamais été un frein pour ma part, la qualité de l’enseignement étant pour moi une priorité.

Se poser les bonnes questions

Pour terminer je dirais qu’il est important de trouver un enseignant et un club correspondant à nos attentes. Voici donc quelques questions et pistes de réflexions qu’il peut être intéressant d’aborder pour faire un choix que l’on ne regrettera pas:

  • Quelles sont mes envies et mes besoins en tant que débutant ou en tant que confirmé?
  • Pourquoi je souhaite changer de club ou débuter?
  • Si je pense à changer de club quelles en sont les raisons? Quels sont les points positifs et négatifs si je quitte mon club pour un autre?
  • Est-ce que je privilégie la proximité, le prix ou la qualité de l’enseignant?
  • Dois-je me contenter d’aller découvrir une seule association? Bien évidemment vous pouvez tomber sur le lieu qu’il vous fallait dès le premier jour, toutefois rien ne vous empêche d’aller regarder ailleurs ;-).

Dans tous les cas, le principal est de trouver un lieu où l’on se rend avec enthousiasme, où l’on ressent le besoin d’aller étudier et pratiquer. Parce que le choix d’un dojo peut avoir une grande importance sur la suite de votre parcours, n’hésitez pas à mettre tout en œuvre pour être satisfait de votre choix :-).

Bonne rentrée et bonne pratique!

Photo de Shizuka Tamaki

Photo de Shizuka Tamaki

 

Publicités

Une réflexion sur “Choisir un club pour débuter l’année: conseils et priorités

  1. Pingback: Rentrée : deux ou trois choses utiles | Paresse martiale – 怠惰武道

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s