Retour sur le stage de Léo Tamaki à Limoges et album photo

J’ai rencontré Léo pour la première fois au stage d’été de La Rochelle, il y a maintenant 7 ans. Je lisais son blog régulièrement et souhaitais découvrir son travail. Peu de temps après, cette démarche me conduit à aller la rencontre des maîtres qu’il faisait venir en France (Kuroda Senseï, Akuzawa Senseï, Hino Senseï et Kono Senseï) pour finalement quitter ma région afin de suivre son enseignement sur Paris.

Photo de Johan Vayriot

Photo de Johan Vayriot

Chemin faisant, l’aventure du Kishinkan Dojo de Limoges a vu le jour l’an dernier pour ouvrir ses portes en septembre 2015. Cette année marquant le début d’un nouveau cycle, je souhaitais donc prendre le temps d’inaugurer le dojo pour le partager avec le plus grand nombre. Pour cette occasion, Léo nous a fait l’honneur de répondre présent ainsi qu’une quarantaine de pratiquants venus de toute la France. L’occasion pour moi de revoir mes compagnons de route du Korindo dojo, amis et accueillir à mon tour les stagiaires, comme ce fut le cas durant ces années lorsque je me rendais en stage en tant qu’élève.

L’aventure d’un groupe

L’ouverture d’un dojo, d’un lieu de pratique, d’un club, n’est pas une simple formalité. Cela prend du temps, de l’énergie et demande un certain nombre de sacrifices. Si l’enseignant fondateur est souvent sur le devant de la scène, c’est également l’aventure d’un groupe de personne et non d’une seule. Je tenais donc à remercier toutes les personnes de près ou de loin qui ont permis l’élaboration de ce projet, de sa genèse jusqu’à sa naissance. Amis, pratiquants, connaissances, enseignants, proches, élèves, lecteurs, cette aventure n’aurait jamais vu le jour sans cette somme de rencontre qui me permettent de grandir chaque jour. La liste est longue et il me faudrait des pages pour citer tout le monde. Alors du fond du cœur merci à tous pour ces beaux moments de partage passés et à venir. Merci également à toutes les personnes présentes le jour du stage, d’ici ou d’ailleurs, qui ont permis de rendre cette journée mémorable et encore une fois riche en enseignement.

2016-03-30 07.19.38

Du fond du cœur merci à tous pour ces beaux moments de partage passés et à venir

Pour résumer et revivre ce moment l’espace d’un instant quoi de mieux qu’une séance photo ? Voici donc un ensemble de clichés résumant cette belle journée :

  • Extrait photo d’Olivia Marie :

P1260892 P1260963 P1260957 P1260922 P1260912 P1260904 P1260900 P1260899 P1260898 P1270112 P1270106 P1270105 P1270104 P1270102 P1270096 P1270095 P1270090 P1270089 P1270083 P1270081 P1270080 P1270078 P1270072 P1270071 P1270048 P1270036 P1270031 P1270025 P1270012 P1270011 P1270010 P1270009 P1270007 P1270002 P1270001 P1260999 P1260989 P1260988 P1260983 P1260965P1270124P1270128P1270129P1270142

  • Extrait photo de Gaëlle Teindas:

20160117_113846 20160117_113922 20160117_113942 20160117_113952a 20160117_114008 20160117_114249a 20160117_114250 20160117_114258

20160117_162910a 20160117_164243a 20160117_114344 20160117_151807 20160117_162705 20160117_162839 20160117_162852 20160117_162936 20160117_163120 20160117_163324 20160117_163404 20160117_163420 20160117_163533 20160117_163617 20160117_163840a 20160117_163850 20160117_164036 20160117_164325 20160117_165005 20160117_165127 20160117_17071620160117_170920

Publicités

4 réflexions sur “Retour sur le stage de Léo Tamaki à Limoges et album photo

  1. Merci à toi et ton équipe Alex. Sans nul doute ce fut un très beau moment de pratique et de partage. Une très belle façon d’ouvrir l’aventure de ton Dojo et de se mettre sous de bons augures.
    À très bientôt dans ce très bel endroit d’étude que tu as façonné pour toi, pour tes élèves, pour nous tous.

  2. Konnichiwa Alex,

    C’est vrai que ton Dojo est super et me conviendrai parfaitement pour ma pratique personnelle et avec un petit groupe d’élèves choisis. 🙂
    C’est autre chose que le Dojo municipal sans âme de Brive.

    Bonne pratique et bonne recherche dans ce petit Dojo qui en peut de temps possède déjà une âme, sûrement due à la sincérité de la pratique et des adeptes qui viennent y étudier.

    Mata ne.

    Jean Luc

    • Konbanwa Jean Luc,

      Merci pour ton message. L’idée était de créer un lieu singulier, agréable et sérieux pour la pratique. Il reste encore des travaux mais d’ici la fin de l’année cela devrait être terminé.
      Bonne pratique et recherche à toi également
      Mata ne!
      Alex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s