Shita no ken wa inochi o tatsu, 舌の剣は命を絶つ : la langue, comme l’épée, peut tuer

C’est le cœur lourd et rempli de tristesse que j’écris ce matin. Si ce blog n’a pas pour objet d’aborder ce genre d’actualités, je ferais aujourd’hui exception à la règle. En écrivant ce post mes pensées vont bien évidemment vers les familles et victimes des attentats.

Si aujourd’hui la France est touchée de plein fouet par ses actes de barbarie, c’est l’humanité entière qui a été touchée. La colère est une réaction naturelle, animant chacun d’entre nous. Mais en ouvrant ma page facebook, j’ai eu la désagréable surprise de voir des contacts, pratiquants, s’adonnant à des discours hâtifs engendrés par la colère. Si c’est une chose que je peux comprendre, c’est une chose que j’apprécie peu. Surtout venant de pratiquants d’Aïkido censés étudier des principes et valeurs autour de la compassion, de la paix et l’amour universel. La colère engendre la colère et la haine n’engendre que la haine. La colère et la haine n’ont jamais rien créé de positif. Comme Bouddha le disait « Puisque la haine ne cessera jamais avec la haine, la haine cessera avec l’amour. Jamais la haine ne cessera par la haine, c’est la bienveillance qui réconcilie ». Ne nous hâtons pas dans notre jugement. S’il vous plaît ne généralisons pas et faisons attention au poids des mots que nous employons.

Le-poids-des-mots

Si les Budo sont des voies issues des techniques guerrières ils nous enseignent comment passer du conflit au dialogue, comment passer d’une situation de crise à une relation de paix pour rétablir l’équilibre entre les éléments. Les situations d’étude nous guident dans la gestion et le contrôle des émotions pour nous permettre de garder pleine conscience et évaluer une situation avec discernement.

Ne nous laissons pas emporter par la peur. Au risque de paraître funambulesque, je m’appuierai sur cette célèbre tirade de la trilogie Star Wars « la peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance ». Ne vivons pas dans la peur de demain mais dans l’espoir de voir un monde meilleur se dessiner. Gardons espoir, entraidons nous, entrainons nous en gardant en tête les principes d’amour et de compassion avec lesquels tant de grands hommes ont mené à bien leur combat.

« La compassion nous lie les uns aux autres, ce qui n’a rien à voir avec la pitié ou la condescendance. En tant qu’êtres humains, nous avons appris à transformer nos souffrances communes en espoir pour l’avenir » Nelson Mandela

MainsMonde

Publicités

4 réflexions sur “Shita no ken wa inochi o tatsu, 舌の剣は命を絶つ : la langue, comme l’épée, peut tuer

  1. Très beau texte Alex, mais il faut aussi comprendre que parfois le temps des belles paroles n’est pas encore arrivé et que peut-être il faudra prendre malheureusement une autre direction. Malheureusement, il y a des profiteurs qui sont souvent à l’origine de cette haine et qui attisent le feu en utilisant les réactions émotionnelles de ceux qui ont été touchés. Espérons que les gens, tout en redressant la tête après ce choc, ne se laisseront pas manipuler!

    • Konnichiwa Jean Luc,

      Je suis entièrement d’accord avec toi. Je souligne surtout l’importance de gérer ses émotions et prendre du recul avant de tirer des conclusions hâtives pleines d’amalgames et de généralisations :-).

      Mata ne,
      Alex

    • Bonjour Sébastien,

      Merci pour la lecture et ton commentaire. Que la force t’accompagne dans ta vie et tes projets :-).

      Bonne journée,
      Alex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s