À la recherche du temps

Cela fait quelque semaines que je n’ai pas pris le temps d’être régulier dans mes publications sur le blog. Les heures de pratiques, les stages, la préparation aux passages de grade s’enchainant, je me suis laissé surprendre par les évènements. Les heures de pratique défilent et la fatigue s’accumule. S’il est d’ailleurs un art dans lequel j’excelle aujourd’hui, c’est celui de m’endormir n’importe où à n’importe quel moment de la journée –‘.

1512490_10152453128869307_1536761498_n

Emporté par le flot des passions qui nous animent, il n’est pas toujours évident de se rendre compte du rythme effréné dans lequel nous vivons. C’est en tombant par hasard sur une vidéo de Time Lapse, intitulé Dazzling Time-Lapse Reveals America’s Great Spaces, que je me suis rendu compte du rythme dans lequel j’apprécie aborder mes journées. On y découvre un ensemble de paysages où le temps s’écoule en accéléré, laissant derrière lui des instants passés à jamais.

 

Le temps

Vivre l’instant présent sans se soucier du passé ou du futur est une qualité que j’apprécie chez mes Sempaï. Le temps est une notion centrale de la vie, raisonnant intimement avec les notions de vie et de mort. S’il m’est toujours arrivé d’avoir l’impression que les années défilées à vitesse grand V, pensant pouvoir un jour composer harmonieusement avec lui, j’ai le sentiment que celui-ci s’accélère au fil des ans. Les jours passent, les projets se superposent me donnant souvent l’impression d’être à la recherche continuelle de ce Graal que représente le temps.

Regarder un film, lire, s’assoir dans son jardin et profiter de ses proches, sont nombres de plaisir que je considère essentiel et que j’ai paradoxalement toujours relayé au dernier plan de mon quotidien. Ne passant que quelques heures par jour à mon domicile, lire dans le métro ou en marchant, sont devenues une de mes habitudes par soucis de gain de temps. Les moments où j’arrive à m’affranchir de lui sont rares. Et si le temps s’arrête lorsque je pratique, j’ai encore du mal à multiplier et transférer ce sentiment à d’autres domaines de la vie.

Mais si savoir utiliser son temps semble plus porteur que de courir après lui, vivre harmonieusement avec ne serait-ce pas vivre pleinement ?

2

Publicités

2 réflexions sur “À la recherche du temps

  1. Pingback: Budō, apprentissage: Ichi-go Ichi-e, « une rencontre, une chance » | Budo Musha Shugyo

  2. Pingback: Budō et apprentissage: Ichi-go Ichi-e, « une rencontre, une chance » | Budo Musha Shugyo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s