Retour sur le Shochu Geïko Kishinkaï Aïkido, du 23 et 24 août à Limoges

Le Limousin est une région que j’affectionne particulièrement. Berceau de mon enfance, je m’y rends chaque été pour pratiquer en nature et profiter de mes proches. C’était donc l’occasion pour moi, de partager avec les pratiquants du coin, avant de retourner pratiquer à la capitale.

20140824_091052è

C’est avec surprise que j’ai eu l’honneur d’accueillir des pratiquants de Yoseikan Budo, qui ont longtemps été mes partenaires de pratique et qui sont pour la plupart mes Sempaï, ainsi que des Aïkidoka venus de Poitiers, Bordeaux et Limoges. Une pluridisciplinarité que je suis heureux d’avoir accueilli pendant ces deux jours, car au-delà du partage entre leurs expériences et le travail proposé, la richesse de ce stage a été l’échange nourrissant entre ses divers pratiquants et leurs ouvertures d’esprit, permettant l’instauration d’une ambiance de travail studieuse.

a

Durant deux jours, nous avons abordé la pratique des armes. Le travail que j’ai proposé était la conséquence d’une longue réflexion durant ces deux mois d’été où je me suis consacré à l’approfondissement des principes étudiés au sein de l’école Kishinkaï Aïkido. Ayant pris l’habitude depuis mon enfance de pratiquer chaque jour, en dehors des entrainements au dojo, la base de ma réflexion fut : comment approfondir seul, des principes, qui n’ont lieu d’être qu’à travers la relation à l’autre dans le combat?

Personnellement, j’ai toujours apprécié participer aux stages inter-discipline et ma grande question à toujours été de me demander comment j’allais pouvoir intégrer ce que j’avais vu dans ma pratique. Bien que le travail à deux soit essentiel dans le parcours d’un pratiquant, le travail de recherche personnel est à mes yeux tout aussi important. J’ai donc fait le choix d’aborder ce stage avec divers exercices pouvant se faire avec ou sans partenaire afin de permettre à chacun de continuer la recherche chez soi.

20140823_161332

Durant le weekend, j’ai été agréablement surpris par le niveau de pratique et de disponibilité de chaque stagiaire, ce qui permit d’approfondir le travail sur l’utilisation du corps, la relation entre Uke et Tori, les notions d’Awase / Musubi et proposer progressivement plusieurs formes de travail libre.

20140823_171353!

Merci aux participants pour leur présence, leur travail et leur disponibilité, ainsi qu’à Olivier LeBeouf, gérant et enseignant au dojo Buchilien de Limoges, sans qui le stage n’aurait pas pu avoir lieu.

Dojo Buchilien à Limoges

Dojo Buchilien à Limoges

 

Publicités

2 réflexions sur “Retour sur le Shochu Geïko Kishinkaï Aïkido, du 23 et 24 août à Limoges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s