Koryu Bujutsu : Origine des Budos, de la survie à l’école de la vie

Quel que soit le continent, les guerres ont grandement marqué les peuples. Au cours des siècles, les guerres et conflits ont rythmé l’histoire de l’humanité, faisant des millions de victimes…

guerre-moyen-age

Alors que les mœurs évoluent, il est de plus en plus difficile de se faire une idée de la violence du monde dans lequel vivaient nos ancêtres. Un danger permanent pour beaucoup, qui a aboutit à la naissance des arts guerriers. Des arts qui se sont progressivement codifiés, devenant autant des moyens de divertissement et de défoulement, que des outils de préparation militaire. Alors qu’il ne nous reste bien souvent qu’une version sportive des arts de combats, il est difficile de savoir à quoi ressemblaient les disciplines qui permettaient de survivre sur les champs de bataille.

Bien évidemment de nombreux films ont mis en scène la barbarie. Et certaines scènes nous donnent parfois l’impression d’être au cœur de la bataille. Mais la banalisation de la vision de la violence fait que ces images provoquent trop souvent de la distraction et de l’excitation, plus que de la compassion et de la terreur face à la bestialité de la guerre.

Image tirée du film "Ran" de Akira Kurosawa

Image tirée du film « Ran » de Akira Kurosawa


Le monde des Koryus Bujutsu

S’il est un univers où j’ai eu l’impression de vivre, de manière infime, ce que cela représente, ce fut à travers trois écoles. La première est l’école du Kuroda Tetsuzan, le Shinbukan. Ma rencontre avec cet univers a eu lieu il y a maintenant quatre ans, lorsque j’avais vingt-et-un ans. Je suis ressorti de ce premier stage dérouté. D’une part par le niveau de Senseï, mais aussi par cette énergie qui se dégage de lui, et la désagréable sensation d’être coupé au moindre de ses mouvements.

KurodaIai

Combien de fois n’ai-je pas sursauté lorsqu’il se met en mouvement ? Il est là, face à nous, puis un instant plus tard il a déjà fini de bouger, nous laissant sur place avec ce fourmillement qui vient d’éclater à l’intérieur de notre corps, sans que nous ayons le moindre indice sur ce qui s’est passé…

J’avais aussi pu ressentir une sensation proche lorsque je participais à la formation instructeur d’Akuzawa Senseï.

IMG_6709

Avec Akuzawa Minoru Senseï

Au travers de leurs enseignements, la chose qui m’a tout d’abord frappé, fut la notion de vie et de mort qui sous-tend leurs pratiques. Bien que ces deux écoles orientent leur travail autour de principes différents, elles permettent de développer des capacités hors du commun pour survivre dans un monde où devoir défendre sa vie est une possibilité très réelle. Un monde où l’expression « vaincre ou mourir » prenait tout son sens.

La troisième école qui m’a frappé dans ce domaine, pour des raisons différentes, fut l’Araki Ryu. J’en parlerai plus longuement dans un post à venir.

Recherche et compréhension des origines

Contrairement à certaines idées reçues, les Budos sont apparus au cours du XIXème et du XXème siècle. Il faut bien comprendre que si les Budos sont l’héritage des Koryus Bujutsu que pratiquaient les Samouraïs, ils ne sont en aucun cas une pratique guerrière, mais des outils d’éducation et d’élévation de l’Homme, issus de la réflexion d’anciens qui ont compris l’utilité de modifier leurs pratiques ancestrales face à l’évolution du contexte socio-politique. Mais quel est exactement l’héritage qu’ils nous ont laissé ?

Les Budos prônent le développement de soi, du partage et de la compassion, des concepts destinés à faire grandir et améliorer l’homme. Mais contrairement aux idées reçues, ces principes n’ont pas été inventés pour la pratique des Budos. Si ces objectifs n’apparaissaient pas comme centraux dans la formation du guerrier dans les Bujutsus, leur pratique incitait également l’homme à s’élever.

Développement de soi

Développement de soi

Ainsi Ellis Amdur nous explique dans son ouvrage « Traditions martiales », que dans le testament laissé par Araki Munisaï, fondateur de l’Araki Ryu, ont retrouve l’idée que « même dans les pires circonstances, un homme se doit d’offrir le meilleur de lui-même ».

Munisaï y écrit « Alors si vous désirez devenir un adepte de cette Ryū, vous devez promettre de ne jamais la corrompre par votre ego et votre ambition. Il faudra vous soumettre à un travail incessant. Faites de votre pratique votre compagne du matin et de la discipline, votre oreiller pour la nuit. Avec une grande ferveur, aspirez à trouver la meilleure façon de faire en toutes choses, ainsi vous maîtriserez le Jiyūgei*. »

*Jiyūgei: art de la spontanéité  et de l’adaptation à toutes les situations

Au regard de cette citation, mais également des écrits tels que le Gorin No Sho ou encore ceux de Yagyu Munenori, on peut donc dire que les Budos mettent l’accent sur des valeurs que les écoles ancestrales développaient intuitivement par la pratique. C’est donc une possibilité qui existait dès leur naissance qu’ont choisi les Budos, en mettant l’accent sur des valeurs humanistes qui existaient déjà dans les systèmes guerriers qu’étaient les Koryus Bujutsu.

Budos, entre travail technique et développement personnel…

Même si la pratique d’un Budo n’a pas vocation à former un guerrier, elle organise le chemin qu’elle propose autour de techniques de combat qui ont été sélectionnées au sein des Bujutsus.

Bien que visant la compassion, elle offre à mon sens, la possibilité de développer des capacités techniques particulières proches de celle que les Koryus cherchaient à développer.

Ueshiba Senseï

Ueshiba Senseï

Si, contrairement à ce que certains pourraient penser, l’objectif principal n’est pas d’apprendre à se défendre ou survivre, l’étude des principes et la transmission des valeurs ne peut se faire sans le travail technique et sa recherche d’efficience.

Connaître les limites de son travail, savoir quand il devient dangereux et pouvoir le garder efficace tout en préservant l’intégrité d’Aïté est un élément essentiel. La frontière qui sépare les Budos et les Bujutsus devient alors de plus en plus ténue.

L’étude d’un art s’enrichit de la compréhension et la recherche de ses origines. Connaître l’histoire, rechercher et comprendre les choix de nos anciens nous permet d’enrichir notre apprentissage et de prolonger et préserver leur héritage.

Photo Olivier Le Rille

Photo Olivier Le Rille

Publicités

5 réflexions sur “Koryu Bujutsu : Origine des Budos, de la survie à l’école de la vie

  1. Konbanwa Alex,

    Excellente analyse assez proche de ma conception des Budo Bu Jutsu que j’essaie de transmettre lors des cours de Nihon Ko Bu Jutsu que je donne. Et contrairement à certaines opinions ou critiques cela n’est en aucun cas en opposition avec mon enseignement du Yoseikan Budo mais plutôt en complémentarité!

    Mata ne.

    Jean Luc

    • Konbanwa Jean Luc,

      Les Budos sont un univers très riche en enseignements et je trouve tellement dommage que l’on axe la pratique seulement sur le pôle technique ou sur le pole des valeurs. A mon sens l’un ne va pas sans l’autre 🙂
      Mata ne,

      Alex

  2. Salut Alex,
    Superbe article, sujet casse-gueule pourtant, mais le résultat est clair et épuré, chapeau !
    Et…
     » ce fourmillement qui vient d’éclater à l’intérieur de notre corps, sans que nous ayons le moindre indice sur ce qui s’est passé… » RHOOooo c’est exactement ça !!! tu viens de mettre les mots justes sur ce ressenti !!!
    A bientôt
    Remi

    • Salut Rémi,

      Effectivement, sujet pas évident à traiter mais bon il ne s’agit là que de mon avis du moment sur la question. Les avis sont très différents sur ce sujet, et c’est là que cela devient intéressant. Du coup je trouve important d’apporter sa pierre à l’édifice. Au final, le plus important c’est que les sujets abordés, que l’on soit d’accord ou pas, mènent chacun à réfléchir et alimenter le débat^^.

      Amicalement,
      Alex

  3. Pingback: L’étude commence au delà de notre zone de confort | Budo Musha Shugyo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s