Retour sur le stage de Léo Tamaki et Julien Coup, à Argenteuil

Il y a deux ans, lorsque je suis arrivé à Argenteuil, je n’avais d’autres envies que d’assister au cours de Léo Tamaki. Situé à 1h30 de chez moi, c’est avec détermination que chaque semaine je me rendis à tous les cours du Kishinkaï Aïkido. Pourtant, c’est sans me douter qu’à environ une dizaine de minutes de chez moi, avaient lieu les cours de Julien Coup.

julien-coup-2

Avant d’atterrir en région Parisienne, j’avais croisé Julien, quelques fois, dans divers Master Class. Curieux de découvrir sa pratique, j’ai assisté à quelques uns de ses cours fin 2012. Malheureusement, entre l’entrainement personnel, les stages et l’entrainement au Kishinkan Dojo, je manquais de temps pour continuer à me rendre régulièrement au dojo d’Argenteuil.

Aïkido à Argenteuil avec Julien Coup

Lorsque l’on assiste au cours d’un enseignant, auquel on rend visite pour la première fois, il n’est pas toujours évident de s’adapter à son travail. Paradoxalement, lorsque j’ai découvert la pratique de Julien, elle me fut familière. Dans le même axe de recherche que Léo, j’y ai trouvé beaucoup de similitudes.

Des similitudes dans la pratique, les principes étudiés avec une différence dans l’approche de la pratique, la manière d’enseigner, l’accent mis sur l’étude de certaines techniques, ce qui rendit d’autant plus intéressant le travail!

julien-coup-1

A la fois incisif, direct et souple, Julien a eu cette capacité à digérer l’enseignement qu’il a reçu de Léo pour en faire sien et petit à petit y donner une touche personnelle. Julien n’est pas un simple enseignant comme l’on croise habituellement dans les dojos. A l’image de Léo, c’est un chercheur qui, au-delà de ses acquis, continue de remettre sa pratique en question en participant notamment à divers séminaires tels que ceux de Kuroda Senseï, Hino Senseï ou encore Kono Senseï en France et au Japon.

Kuroda-mai-08-043

Julien Coup avec Kuroda Senseï au Japon

Ouvert et bienveillant, il est l’un des Sempaï avec qui je prends le plus de plaisir à pratiquer, avec qui chaque échange est un véritable enseignement.

Julien Coup avec Kono Yoshinori Senseï au Japon

Julien Coup avec Kono Yoshinori Senseï au Japon

Photos du stage

Le stage rassembla une quarantaine de participants sur la journée. Alternant les cours par séquences d’1h30, la continuité entre l’enseignement de Léo et celui de Julien, permis d’aborder les principes de l’école  Kishinkaï Aïkido sous différents angles.

Vous pouvez visionner les photos du stage ici.

Photo de Patrice Demory

Photo de Patrice Demory

Publicités

5 réflexions sur “Retour sur le stage de Léo Tamaki et Julien Coup, à Argenteuil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s