Quand sonne l’heure de la rentrée : My Kendo Comics

Au cours de l’année, mon rythme de vie est régi par les vacances scolaires. C’est ainsi que chaque été deux mois de vacances s’offrent à moi,  me donnant  l’occasion d’approfondir les principes abordés au cours de l’année.

D’ici quelques jours le stage de rentrée organisé par Léo Tamaki, marquera le début d’une nouvelle saison qui s’annonce riche en pratique et en enseignement.

Afin de commencer ce nouveau cycle, je voulais partager avec vous un Comics que j’ai découvert via  Facebook. La page se nomme « My Kendo Comics », où l’auteur présente une série de dessins qu’il a produit sur le thème du Kendo. En voici un exemple :

970125_626949370656048_2112020027_n

Situations cocasses et imprévues

Je tenais à partager celui-ci car sans doute chacun d’entre nous se retrouvera un petit peu au travers de ce Comics. Pour ma part, il me remet en tête les heures de Suburis, de frappes au Makiwara, au sac et plus particulièrement  une petite anecdote qui  eu lieu durant mes entrainements personnels il y a déjà 8ans.

Alors que l’entrainement au dojo s’organisait autour de la préparation des phases finales du championnat de France, nous étions quelques compétiteurs  « sur-motivés ». J’ai donc investi dans un sac de frappe ainsi qu’un ensemble de Pattes d’ours et  Pao.

J’avais pris l’habitude d’inviter mes amis pour partager et essayer de nouvelles techniques piquées sur les vidéos de MMA et boxe en tout genre. Chaque soir en rentrant des cours, au désespoir de mes parents, j’allais dans le garage faire ma séance de frappe quotidienne au sac. Jusqu’au jour où le drame arriva…

Alors que je venais de m’échauffer, je décidais de faire 10 séries de 2 min au sac espacées d’un temps de récupération dégressif allant de 1min30 à 15secondes. Je branchais mon poste, mis mon CD constitué des musiques du génériques du Pride, de Eyes of the tiger… (Et oui quand on est jeune on se prend pour Rocky, Bruce Lee ou encore Tony Jaa :-))

tonyjaa-elbow

L’échauffement à la corde à sauter terminé, j’entamais ma première série, puis la deuxième quand soudain, pris sous le feu de l’action face à mon partenaire « Domyos », je décide d’envoyer un O-Ilimi Tobi Hiza Geri…

C’est ainsi que quelques secondes plus tard, je me retrouvais avec un sac de frappe sur le sol et une partie du plafond sur la tête…

Des situations hilarantes qui deviennent, au fil du temps, les témoins de la motivation voire l’excitation qui habite notre esprit, et qui malgré tout continue de se produire régulièrement au détour du tatami … XD

Pour le fun:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s