Retour sur le stage d’Albi, la ville rouge…

Les stages sont toujours un moment que j’affectionne particulièrement. De rares instants permettant de découvrir  de nouveaux visages, de nouvelles pratiques  et revoir les habitués.

FG9A4718

Photo de Thomas Taragon

Ce weekend  je me suis rendu à Albi sous l’invitation de Simon Pujol. Pratiquant de Goshinkaï, notre amitié est née  lors de stages donnés par Léo Tamaki. Passionné, il incarne pour moi l’idéal de l’esprit du Shoshin.

FG9A4685

Photo de Thomas Taragon

Alors que son bagage corporel et technique lui permettrait de rivaliser aisément avec une grande partie des Budoka que j’ai croisé, il a cette force d’esprit de rester humble et « vider sa tasse » pour prendre et recevoir de chaque enseignant que nous avons pu aller voir en stage.

FG9A4970

Photo de Thomas Taragon

Il est également une des personnes que j’admire par sa capacité à mettre de côté l’Ego. Même s’il pratique régulièrement le travail libre, je n’ai jamais senti chez lui ce désir de vouloir écraser les autres, gagner à tout prix, ce qui lui permet de progresser à une vitesse incroyable. Il sait reconnaître les qualités de chaque personne et saisir en eux ce qui lui permettra d’avancer.

FG9A4852

Photo de Thomas Taragon

A l’inverse il est également quelqu’un qui donne beaucoup de sa personne.  C’est donc tout naturellement qu’il participe chaque mois à des stages de diverses disciplines pour enrichir sa pratique et apporter ce savoir à ses élèves. Un pratiquant que j’ai la chance de compter aujourd’hui parmi mes proches et qui j’en suis sûr deviendra un adepte de haut niveau.

Albi, berceau de la culture Cathare

J’ai souvent entendu mon entourage louer les qualités de cet endroit mais n’avait jamais saisi l’occasion de m’y rendre. Patrimoine mondial de l’UNESCO pour la beauté de la ville et la particularité de ses briques rouges, Albi est surnommée la « ville rouge ».

383398_10200740276603793_1162291767_n 935783_10200740276723796_2034220458_n

Outre la beauté des lieux, la ville me fit penser à certaines villes que l’on croise proche de ma région d’origine (en basse Corrèze au alentour du Lot et de la Dordogne). Berceau de la culture Cathare, c’est également le chef lieu de la plus grande Cathédrale de brique au monde. Un chef d’œuvre d’architecture qui s’apparente à un bâtiment à mi chemin entre un château fort et une cathédrale.

Une ambiance studieuse et chaleureuse

Le cours commença par un échauffement constitué d’étirements et d’exercices de prise de conscience du corps. Un travail parfois déroutant lorsque l’on n’est pas habitué. Pourtant chacun d’entre eux se laissa guider tout au long du weekend.

FG9A4633

Photo de Thomas Taragon

FG9A4647

Photo de Thomas Taragon

FG9A4665

Photo de Thomas Taragon

FG9A4678

Photo de Thomas Taragon

Des pratiquants de Goshinkaï en passant par la pratique du Karaté, du Judo/Jujitsu et l’Aïkido, ce fut un moment très enrichissant pour ma part. De par mon parcours,  j’ai toujours eu l’habitude de côtoyer des pratiquants de différents horizons. Mon premier enseignant ainsi que Mochizuki Senseï, disaient toujours qu’il fallait aller à la rencontre des autres disciplines pour progresser. Alors quoi de mieux qu’un weekend réunissant plusieurs écoles dans un même lieu pour partager et avancer ensemble ?

FG9A4625

Photo de Thomas Taragon

FG9A4645

Photo de Thomas Taragon

Tout au long du weekend les techniques et les exercices basés sur une amélioration de l’efficience de l’utilisation et de la sensibilité de notre corps se succédèrent. Et je dois dire que le plus grand des plaisirs fut la concentration et l’intérêt dont firent preuve les participants, leurs permettant à chacun un progrès non négligeable au sein du travail proposé.

FG9A4955

Photo de Thomas Taragon

Merci à Simon pour ton invitation, ta confiance et ton amitié ainsi qu’à Sylvain, Manu, Stéphane, Pierre, Thomas (le photographe) et tous les participants.

FG9A4973

Photo de Thomas Taragon

Publicités

5 réflexions sur “Retour sur le stage d’Albi, la ville rouge…

  1. Konnichiwa Alex,

    une excellente expérience et un bon commencement pour ta progression dans cette voie!

    Mata ne!

    Jean Luc

    • Konbanwa Jean Luc,

      une bonne expérience et un très bon weekend à Albi. C’est toujours très enrichissant de pouvoir échanger avec de nouveaux pratiquants.

      Mata ne!

      Alex

  2. Pingback: Stage d’Arts Martiaux Multi-Styles à Albi, le 29 et 30 mars | Budo Musha Shugyo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s