Ramon Dekkers: The Diamond

Le 27 février dernier une star mondiale de la Boxe thaïlandaise disparaissait. Âgé de 43 ans, Ramon Dekkers  décède d’une crise cardiaque chez lui au Pays-Bas. Certainement la plus grande star du monde du Muay Thaï, il fut l’un des premiers étrangers à s’imposer au stadium de Bangkok, le Lupinee (capitale mondiale du Muay Thaï) .

tumblr_m6ypgmqk3D1rvmom6o1_500

Connu pour sa vitesse d’exécution et sa puissance dévastatrice , notamment son crochet du gauche, sa carrière est constituée de 185 victoires dont 98 par K.O, 5 nuls et 20 défaites, soit 8 titres de champion du monde de Muay Thaï et de Kick Boxing. Sa qualité de combattant lui valut le surnom de « The Diamond », le diamant étant considéré comme une des matières brutes les plus dures qui existe.

Ramon-Dekker

Il fait parti de ces combattants que j’admirais étant jeune, ayant renforcer mon goût pour les disciplines de combat. Bien qu’aujourd’hui mon axe de travail s’éloigne de plus en plus de cette forme de pratique, elle a été à une période de ma vie prédominante dans ma recherche. J’ai toujours eu un goût prononcé pour les duels, la confrontation et j’avoue honteusement y garder encore un certain plaisir, saisissant toujours la moindre occasion pour échanger avec des pratiquants de divers disciplines.

Voici une petite vidéo en son hommage:

 

Je me revois encore passer des nuits blanches à regarder ses combats ainsi que d’autres personnes que j’idolâtrais comme Mike Tyson, Mohammed Ali, Mirko Cro Cop… alors que le lendemain je devais aller au lycée. Des heures de visionnage pour essayer de capter l’ambiance, d’observer leurs stratégies, leur piquer des techniques que je m’empressais d’essayer le lendemain à l’entrainement, comme tout jeune pratiquant passionné. Qui n’a jamais fait cela d’ailleurs?! 😀

Ramon Dekkers LoRes1

 

Publicités

2 réflexions sur “Ramon Dekkers: The Diamond

  1. Konbanwa Alex,

    Un combattant légendaire mais qui a payé le prix fort de sa pratique! Il mérite le respect même si sa pratique est très éloignée d’ une pratique durant toute la vie, surtout à un âge avancé. Mais c’était sa voie!
    Mata ne!
    Jean Luc

    • Konbanwa Jean Luc,

      En effet, il a payé le prix fort, c’est un choix personnel que je respecte. Il a réussi à pousser sa voie jusqu’au plus haut niveau malgré une fin tragique, ce qui lui a valu d’être reconnu comme l’un des meilleurs de sa génération. Malheureusement les chemins empruntés ne sont pas toujours compatibles avec une une durabilité dans le temps…

      Mata ne!
      Alex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s