8° intra-muros: faire place à l’imprévu

Cela fait bien une semaine et demie que je n’ai pris le temps d’écrire. Si l’écriture fait aujourd’hui partie intégrante de mon quotidien, que ce soit pour moi ou le blog, je ne trouve pas toujours le temps d’épancher ma soif de coucher sur papier mes réflexions. Les péripéties de la semaine passée